PROGRAMME D’AFFILIATION BAM

Si vous connaissez et êtes intéressé(e), alors inscrivez-vous et ça commence tout de suite !

le double DVD : https://affiliationbam.tapfiliate.com/…/bam-dvd-aff…/signup/

le livre : https://affiliationbam.tapfiliate.com/…/bam-livre-a…/signup/

le streaming : https://affiliationbam.tapfiliate.com/…/okast-bam-a…/signup/

le pack livre + DVD : https://affiliationbam.tapfiliate.com/…/bam-pack-li…/signup/

Si vous ne connaissez pas le principe, le texte ci-dessous l’explique en détail :

POURQUOI UNE TELLE INITIATIVE ?

Pour produire des films comme BAM, avec l’envie de faire de la recherche privée digne de ce nom (regardez le fruit de la collaboration entre Hublot et Anticythère par exemple ou les recherches sur Barabar), il faut des budgets. Après le succès public de La Révélation des Pyramides mais son échec financier (des millions de vues piratées sur Internet sans un euro de retour) il n’a pas été évident de trouver des investisseurs pour BAM, vous vous en doutez : c’est parce qu’on a été assez dingue pour partir sans savoir comment on allait le financer qu’on a réussi, car sur le papier c’était rigoureusement impossible.
Il faut savoir que les grandes chaînes de télévision françaises n’en voulaient pas. Il n’y a que la courageuse RMC Découverte qui s’est lancée dans l’aventure après l’avoir vu et compris sa démarche… (mais soyons transparents, à 10 000 € l’heure, ça ne suffit pas).

ALORS, COMMENT A-T-ON FAIT ?

Par deux crowdfundings au terme desquels le public nous a suivis. Avec des investisseurs privés (eh oui, il reste encore des humains, pas milliardaires, mais prêts à tenter des coups de poker pour des projets qu’ils jugent utiles). Avec la participation de sociétés et de personnes qui ont accepté d’être payées ultérieurement. Enfin, par la vente de produits dérivés (livres, places de projections, dvd, affiches, tee shirts) qui a finalement représenté une importante partie du budget. Nous avons ainsi pu avancer mois par mois en jonglant avec notre trésorerie et surtout, rester totalement indépendants avec cette liberté de ton qui fait de BAM ce qu’il est aujourd’hui. C’est une aventure qui n’a pas été facile, qui a coûté beaucoup, mais également une formidable expérience humaine. Nous avons tous eu la foi et on y est arrivé !

OK, MAIS LA SUITE, COMMENT LA FINANCE-T-ON ?

C’est bien la question.

Malgré les besoins financiers nécessaires à la production d’autres films, nous pensons cependant que l’argent ne doit pas être un frein pour que le film soit accessible au plus grand nombre, raison pour laquelle nous avons fixé le tarif de streaming à 3,14€, soit Pi en euros !

Bien sûr, pour certains qui nous confondent avec les studios Marvel, c’est encore trop cher car tout devrait être gratuit… mais ils sont de moins en moins nombreux et nous avons vraiment été touchés de voir comment le public a joué le jeu : même lorsqu’on a dernièrement mis BAM en accès libre pour adoucir l’ennui du confinement, beaucoup sont ensuite venu(e)s nous acheter les packs avec les interviews afin de nous remercier pour le travail ! Le monde de demain se met en place peu à peu, avec ses nouveaux principes économiques, en dehors de la mainmise de sociétés de plus en plus énormes qui ont le pouvoir de vie et de mort sur les créateurs, quels qu’ils soient. Quand on n’a pas les moyens de payer de la pub, alors on essaie d’avoir des articles… La Révélation des Pyramides a fait plus de 90 millions de vues à travers le monde, vous en avez entendu parler dans la presse française, vous ?

Ah non, c’est vrai, ce sont des films de “pyramidiots” !

Si vous êtes là, c’est justement parce que vous pensez le contraire, et surtout parce qu’on ne dit à personne ce qu’il doit penser. C’est justement la grande différence avec les films qui affirment, tant académiques qu’alternatifs, phénomène qui s’aperçoit hélas dans d’autres domaines…  vous voyez comme notre système en bout de course craque de tous les côtés ?

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ET DE PERSONNE D’AUTRE POUR AVANCER.

C’est ça qui est génial, car l’époque le permet et préfigure justement l’économie de demain, qui devra être socialement (et écologiquement) plus juste, avec par exemple, ce principe d’affiliation.

L’AFFILIATION ? MAIS QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est juste la suite logique de cette formidable aventure !

C’est comme une sorte de crowdfunding permanent qui nous permet, en sortant des réseaux de distribution classiques (bien qu’on y soit quand même car tout le monde n’achète pas sur le net) de rétribuer directement votre participation et votre aide précieuses. Au lieu de rémunérer un supermarché pour le vendre, alors que c’est grâce à vous qu’un ami a acheté le DVD par exemple, c’est vous qui l’êtes.

On sait très bien que ce n’est pas l’argent qui vous motive à parler de BAM et à le faire circuler, mais pour autant, il ne doit pas y avoir de tabou de l’argent. Sans, on ne fait rien et on en a tous besoin pour vivre, surtout par les temps qui courent.

Les 10% que vous percevrez ne feront pas de vous des milliardaires ! Mais si vous trouviez que vous en gagnez trop, alors n’hésitez pas à le réinvestir dans d’autres projets indépendants qui montent des crowdfundings pour exister, car c’est de cette façon, grâce à votre soutien et à coups de petites ruisseaux, que nous avons réussi à faire cette grande rivière…

Pour rester dans l’analogie de l’eau, comme elle, l’argent doit circuler en permanence, et financer des projets réels (la rémunération du travail plutôt que du capital) sinon il stagne et pourrit et si vous y réfléchissez à deux fois, vous verrez que c’est exactement comme cela que fonctionne la nature.

Pourquoi payer de la pub à Google par exemple, alors qu’elle utilise des contenus créés et postés gratuitement par des tiers pour y placer nos pubs, qu’elles nous facturent ensuite ? En réalité, elle devrait nous payer pour ça, mais elle vous reverse environ 3 000 euros pour 1 MILLION de vues pour une vidéos (l’équivalent d’une énorme audience télé vendue à prix d’or) et qui en plus se retrouve farcie de pub. Bon chut, parce qu’elle a des oreilles partout et de plus en plus grandes, mais c’est la même chose avec Facebook… oui, on y est, bien sûr… mais un jour on n’y sera plus, car en plus, elle pompe nos données et les monnaye chèrement. N’oubliez jamais : quand c’est gratuit, en général, c’est vous le produit.

L’affiliation est ce qu’on appelle une économie organique et elle correspond exactement à notre philosophie. Plutôt que d’avoir un géant qui centralise tout, la distribution est dans ce cas constituée d’une multitude de petites cellules de vente qui deviennent des ambassadrices de BAM.

Vous permettez à d’autres de découvrir le film ou d’approfondir la réflexion avec les livres, le DVD et les formules de streamings avec les interviews, et tout le monde y gagne.

ET CONCRÈTEMENT SINON ?

Vous vous inscrivez avec votre compte bancaire en renseignant votre IBAN (ou avec un compte du géant Paypal, à vous de voir), puis au terme, vous allez recevoir par mail un lien personnalisé unique, qui conduira directement à la page de vente du produit que vous avez choisi de promouvoir.

Vous faites ensuite circuler ce lien sur vos profils de réseaux sociaux, vous le partagez avec vos amis par mail, sur votre site ou blog, sur des forums (où cela est permis, attention pas de spam agressif) ou encore sur votre chaine Youtube, où vous voulez et pouvez.

Vous pouvez même faire des vidéos comme celle-ci pour le livre par exemple en expliquant à votre public en toute transparence que vous souhaitez participer à l’aventure et que vous êtes rétribué(e) pour le faire. Les possibilités sont infinies, c’est vous qui décidez comment exprimer votre créativité !

Chaque fois qu’un internaute achètera le produit après avoir cliqué sur votre lien spécifique, vous percevrez directement sur votre compte une commission de 10%. C’est un peu comme le principe des réunions de vente à domicile, pour ceux qui connaissent, sauf que cela se passe en ligne, ce qui simplifie tout.

Voilà, vous savez à peu près tout. Je suis heureux de pouvoir enfin mettre en pratique cette philosophie de vie dans la distribution de BAM et des autres projets : c’est par des petites actions comme celle-là que peu à peu, et en douceur, tout changera.

Et qui sait où tout cela va nous mener ?

Merci aux contributeurs qui nous lisent, d’avoir permis à BAM d’exister, et merci à vous, les nouveaux, de venir nous rejoindre dans cette belle aventure !